La technique de tissage

C’est par un travail d’artisanat, patient et minutieux, ayant une présence physique et palpable, que je matérialise ce qui est pour moi l’essence de mes sujets, avec le désir de bâtir une œuvre constituée d’images qui officient comme des “passeurs du temps” selon l’idée développée par Georges Kubler dans son ouvrage Formes du temps.
À travers mon regard subjectif, je réalise des entremêlements d’images sous forme de tissages. L’utilisation du tissage photographique – issu des techniques de vannerie – renvoie à la façon dont la …
… technique d’assemblage peut interférer avec les objets représentés. Cette technique permet de manufacturer ces images, elle déstabilise “l’aspect lisse” de la production numérique.
Composée, découpée, retravaillée, ouvragée, chaque image crée ainsi un nouveau champ d’expression. L’ensemble de ce travail constitue un cycle, et l’ouvrage final formalise une expression de la complexité de l’objet initial.

(KUBLER, Georges, NAKOV, Andrei, Formes du temps: remarques sur l’histoire des choses, Éditions Champ libre, 1973, 185 p.)
  • Un plan de montage
    Un plan de montage
    Plan ayant permis la réalisation du tissage photographique de la Femme tsunami
  • Un montage en cours
    Un montage en cours
    Photo montrant le tissage photographique de la Femme dragon en cours de réalisation – vers le début du montage
  • Un montage en cours
    Un montage en cours
    Photo montrant le tissage photographique de Mika Lisa version Chocolat en cours de réalisation – vers la fin du montage